Silence…

2 bons mois que je n’ai posté aucuns billets… pour autant, je n’ai pas abandonné mon blog, loin de la ! C’est juste que je manque cruellement de temps en ce moment. J’ai entamé fin mars un nouveau semestres d’étude dans mon école d’ingénieur, ou j’ai intégré la filière Logiciels Embarqués et Informatique Mobile (filière qui devrait me permettre d’allier mes passions de l’informatique et de l’aéronautique dans ma future vie professionnelle). Au total, 35h de cours par semaine, auquel il convient d’ajouter au moins 15h par semaines de travail personnel et en groupe pour les différents projets.

J’ai par ailleurs préparé et passé avec succès début avril l’examen radioamateur (j’ai décroché une licence classe 2, en réussissant en même temps l’examen de réglementation et celui de technique, ce qui m’autorisera à émettre sur toutes les bandes de fréquences du service radioamateur dés que j’aurai reçu ma notification d’indicatif). C’est une chose que j’avais envie de faire depuis de nombreuses années et pour laquelle je me suis enfin décidé à franchir le pas, mais qui m’a pris pas mal de mon temps disponible (mais je doit avouer que mes bons restes de physique du lycée m’ont permis de gagner pas mal de temps, sur certains points de technique, il ne s’agissait en fait que de révisions ou de légers approfondissements).

J’ai réussit à caser courant mars un premier vol avec mon instructeur sur un Jodel, car j’aimerais obtenir la variante de type train classique (TW), pour pouvoir m’amuser un peu avec des avions différents. Malheureusement, il faut faire entre les week-end ou je rentre (je ne rentre plus tous les week-end à Pontarlier), les dispo de l’instructeur, et la météo, il n’est donc pas facile d’avancer aussi vite que je l’aurait souhaité sur ce point. Tout vient à point à qui sait attendre !

Enfin, à partir de la semaine prochaine, je serais sur Paris, pour ma formation commerciale en vue d’une mise en ligne cet été en tant que steward chez Air France.

Bref, une activité intense qui explique en grande partie mon silence de ces dernières semaines sur le blog.

Stay tuned !

About

View all posts by

7 thoughts on “Silence…

  1. logiciel embarqué & informatique mobile : Cela touche de près effectivement les avions puisque les avions intègrent des logiciels embarqués…j’aime bien la façon dont sont présentés les intitulés des filières, on se demande si certaines choses ne se recoupent pas au final…Logiciel embarqué comme son nom l’indique est la partie immatériel d’un système informatique & de plus embarqué …Ensuite il y a informatique mobile, c’est donc ce qui touche à l’informatique à bord de moyen de locomotion donc forcément embarqué…Sauf qu’il y a une petite nuance à porter au terme commun de « embarqué » : Une machine de production dans l’industrie qui intègre une partie software à l’intérieur, ne dit-on pas aussi qu’elle est une informatique embarquée : Logiciel embarqué peut tout à fait s’adresser à une machine qui est « immobile » dans une zone de production, non ? Et peut-être que c’est là que « informatique mobile » prend tout son sens & que cette partie là s’adresse réellement donc à tout informatique disposé dans des systèmes qui se déplace, sont en mouvements…En école d’ingénieur, tu es toujours dans la physique,élec…Je ne vois pas pourquoi il fallait donc que rejaillissent tes cours antiques de lycée ? Au contraire, tu as dû te ballader facilement, non ?

    Amicalement vôtre

    1. L’informatique embarquée correspond plus a l’informatique qui est directement intégrée dans des systèmes plus importants (calculateurs intégrés dans une voiture, dans un avion, dans un robot, dans une machine industrielle…). L’informatique mobile correspond plus à tous les logiciels intégrés dans les appareils mobiles (téléphones, GPS portable, appareil photo…). Les 2 domaines ont de toutes façons des éléments communs, bien que certaines choses soit propre plutôt a l’un ou à l’autre.

      En école d’ingénieur en informatique, on ne fait pas de physique (ou pratiquement pas, on a bien quelques cours qui concernent par exemple les liaisons radio, mais les notions de physiques ne sont que survolées de façon rapides). On à déjà bien assez à faire avec les notions d’informatique (c’est un monde immense, il est impossible de tout connaitre et de tout savoir… un bon informaticien c’est surtout quelqu’un qui sais s’adapter…). C’est donc bien les notions de lycées qui m’ont été utiles 😉 .

    1. Merci Oli 😉 Oui, je compte bien me mettre sérieusement au JO dés que météo sera un peu plus clémente 😉 . Le stage chez AF me tarde de plus en plus 😉 . Vivement !

  2. xD, tu as passé la licence de radioamateur :D. Chapeau, sa fait 5 ans que je me tate pour le passer (une amie et son père l’ont). J’ai le bookin pour apprendre, mais en fait avec mon père, on a peu de temps a y consacrer. Je le ferai peut être un jour. Mais bon, avec tout ce que j’aimerai faire (permis bateau ^^), le temps risque d’être très précieux.

    Sinon, enfin, tu commences le Jodel !!!!!!!! C’est bien ça :D. Tu as donc fait une première leçon, Quelles sont tes impressions ? Comment as tu trouvé cet avion mythique, légendaire et super :D.

    C’est quoi comme type de Jodel que vous avez ? Un D112, un D113, un D140 ?…

    1. Oui oui je suis radioamateur désormais j’ai enfin reçu le certificat d’opérateur du ministére cette semaine, je vais enfin pouvoir faire ma demande d’indicatif 😉 .
      Ca faisais longtemps que ça me tentais et je me suis lancé sur un coup de tête… Franchement ce n’est pas excessivement difficile pour un jeune encore dans les études, j’ai eu largement le niveau pour la classe 2 en bossant éfficacement 2 petits mois. Par contre, prendre des contact dans un radioclub est un bon début et donnera de la motivation pour avancer.

      A pontarlier, notre jodel est un dr1050, un 2+2 pas très commun. En plus le notre est équipé d’aérofreins, c’est amusant pour un avion léger :-P. Premiére leçon y aun mois et demi et super bonne impression… Mais faut changer un peu ses repère pour le décollage et l’attero… En vol, va falloir que je reste vigilant pour la bille, elle est capricieuse sur ces machines 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *