Simulation

Je voudrais partager dans ce billet mon expérience sur la simulation de vol sur PC. En effet, durant mes (trop) longues années d’attente avant de pouvoir enfin commencer les leçons de pilotage, j’ai pas mal pratiqué les simulateurs de vol. J’ai essentiellement utilisé X-Plane que j’affectionne tout particulièrement pour le réalisme de son moteur de vol (c’est à dire que les réactions des avions sont très proches de la réalité avec ce simulateur).

Avec ce simulateur, on découvre également les joies de la personnalisation, puisqu’il est particulièrement aisé de trouver de nouveaux avions, mais également de nouveaux terrains. J’ai rapidement découvert la scène « Doubs VFR », qui m’as permis d’ajouter à X-Plane l’aérodrome de Pontarlier. Pourvoir voler avec un simulateur sur une scène qui reproduit relativement fidèlement un aérodrome que vous connaissez, cela apporte une toute autre dimension !

Dans la rubrique de mes avions favoris sous X-Plane, il y a bien sur les classiques DR400 (incontournable !), les divers Cessna et autres Piper de toutes tailles. Dans un tout autre registre, j’ai également découvert les avions proposés sur cette page, dont un Rafale et un CAP10, qui sont tout simplement sublimes (les autres avions valent également le détours). Il y a eu également ce Mirage 2000, proposé également en livrée « Tiger Meet« , du plus bel effet ! J’avoue que j’ai relativement peu expérimenté les liners en simulateur, c’est un domaine qui m’attire un peu moins.

Puis j’ai découvert le vol réseau, génial le vol réseau ! Cela ouvre une nouvelle dimension à la simulation, puisqu’il introduit les autres avions, et aussi le contrôle aérien ! Il existe deux principaux réseaux, IVAO et VATSim, j’ai essentiellement volé sur VATSim. Cela apporte un réel plus à la simulation, puisque l’on est plus seul devant son PC, mais on évolue dans un univers beaucoup plus réaliste ! Il faut savoir qu’il existe de véritables « compagnies virtuelles » sur ces réseau de simulation, qui ont pour but de reproduire les vols de la réalité !

Je pense que c’est notamment grâce à cette expérience de vol en réseau que la phraséo ne m’as pas posé de soucis dans mon apprentissage. Car ça n’est l’air de rien, mais parler à la radio en essayant de respecter une certaine phraséo tout en pilotant n’as rien de bien évident, car dans un avion, tout demande une grande concentration lorsque l’on débute (un message radio se doit  d’être court, concis, tout en se faisant comprendre, ne pas oublier de préciser à chaque fois le destinataire, l’émmeteur, la position et les intentions – ça donne un truc du genre « Pontarlier de Fox Romeo Fox, en finale piste 20 pour un complet »). J’ai donc fait cette phase d’apprentissage de la phraséo tout en pilotant pendant sur VATSim, si bien que cela m’es venu relativement naturellement par la suite dans l’avion 😉 .

Aujourd’hui, je pilote beaucoup moins sur simulateur, moins de temps, et peut-être aussi moins d’envie, cela parait « fade » par rapport au pilotage réel 😉 . Mais peut-être que cela me reviendra un jours, qui sais !

Pour illustrer cet article, je ressort l’une des vidéos que je m’était amusée à faire lorsque je faisais du simulateur (heureusement que la piste était longue 😉 ) :

About

View all posts by

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *