Masse & Centrage

MàJ du 17/03/2009 : ajout de la fiche de pesée du PA28

MàJ du 24/03/2011 : ajout de la fiche de pesée du DR400

Dans le « pourquoi l’avion vole », il y a tout un tas de paramètres, dont celui de la masse et ce que nous appelons le centrage. Avant chaque vol, le pilote doit vérifier que l’avion ne dépasse pas la masse maximale autorisée (758 kg pour le Cessna 152) et que le centrage est bon. Le centrage est une notion un peu « abstraite » au premier abord, mais pour résumer, c’est une histoire de levier, qui varie en fonction de la répartition des poids dans l’avion et qui va modifier le comportement de l’avion en vol.

Grâce a une série de calculs, il est possible de vérifier que l’avion est bien dans les marges définies par le constructeur et y restera pendant toute la durée du vol, car en dehors de ces limites, on ne sais pas comment l’avion se comporte (il peut éventuellement se transformer en gros pavé :-S ).

Donc pour les petits avions, comme pour les gros, on doit vérifier avant de décoller que l’on se trouve dans les zones définies par le constructeur.

Pour m’amuser, j’ai créé des documents avec un tableur qui calcul automatiquement la masse et le centrage de plusieurs avions de l’aéroclub de Pontarlier, il suffit de lui donner les différents poids dans l’avion (pilote et passager(s), essence et bagages). Cliquez sur l’image ci dessous pour télécharger le fichier que vous désirez :

Ces fichier sont utilisables avec OpenOffice.org (si vous ne l’avez pas, vous pouvez le télécharger librement et gratuitement ici).

Concrètement, voici les principales fonctions des fichiers :

  • Calcul des moments en fonction des poids des occupants et des bagages
  • Calcul de la masse de carburant puis du moment correspondant en fonction du volume embarqué
  • Calcul de l’autonomie maximale autorisée par le volume de carburant embarqué
  • Calcul du délestage carburant en fonction de la durée de vol prévu
  • Calcul des masses et moment totaux puis des bras de levier pour le décollage, l’atterrissage et réservoir vide
  • Mise à jour des diagrammes en fonction de ces données

Je suis ouvert à toute suggestions/commentaires qui me permettraient d’améliorer ce document. Il est probable que j’éditerais régulièrement ce billet pour mettre à jour ce petit fichier. Des fiches de centrage d’autres avions suivront probablement (lorsque je volerais sur de nouveaux avions 😉 ).

PS : avant d’utiliser ce document, pensez à bien vérifier les valeurs de base de ce document, et notamment la masse à vide et son bras de levier à vide (qui ont toutes les chances d’être différentes de celles de notre C152 F-GPRF), mais aussi les bras de levier des différentes zones (consultez le manuel de vol de l’avion, ainsi que sa dernière fiche de pesée). Enfin, vérifiez également que les diagrammes sont conformes à ceux qui vous sont fournis dans les documents de l’avion. Je décline toute responsabilité quand à l’usage qui sera fait de ces fichiers, et de toutes les conséquences qui pourraient découler de leur utilisation.

Ci dessous, un exemple de ce que donne le fichier (cliquez pour agrandir) :

Exemple de centrage C152
Exemple de centrage C152

About

View all posts by

13 thoughts on “Masse & Centrage

  1. Non ça va… le plus chiant, c’est de relire les valeurs du manuel de vol pour avoir une certaine précision (et j’ai vu après que les valeurs exactes étaient manuscrites sur la fiche de pesée ^^, d’ailleurs, on va en avoir une nouvelle je suppose car on est en train de changer le moteur de notre 152 qui arrivais en fin de potentiel).

    Ça m’as permis de m’occuper quelques heures en faisant un truc utile et qui m’intéressais 😉 .

  2. Bonjour,
    Actuellement en Maths sup’, j’effectue un travail personnel sur le calcul de la quantité de carburant embarquée pour un vol du type long courrier. J’aimerai savoir pour cela qu’elle a été votre démarche pour créer un tel programme. De plus mon travail doit comporter un regard critique et j’aimerai connaitre votre méthode pour prendre en compte et évaluer les incertitudes.
    Merci, Amicalement. Clément

  3. Bonjour Clément,

    Merci de ton commentaire

    J’ai essayé de répondre de la façon la plus juste possible à tes questions, au mail que tu as fourni pour ce commentaire. Si tu as d’autres questions, n’hésite pas, j’essayerais d’y répondre.

    Cordialement,
    Clément (un homonyme 😉 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *