Terrain restreint !

Samedi 12 février. J’ai pris un créneau d’1h30 avec Bertrand ce matin. L’objectif est de se faire un petit vol de mania, histoire de bien tout remettre en place, en vue de l’examen pratique ! On s’installe dans l’avion, et Bertrand m’annonce qu’on va à Champagnole Crotenay (LFGX pour les intimes). Sur la route aller, on fera quelques exercices de mania, et, sur le retour, un exercice sur l’Interruption Volontaire de Vol (IVV).

Installation à bord, mise en route et décollage en 02. Bertrand nous à mis le GPS, on fait une directe sur Champagnole-Crotenay, à 12 minutes de vol (alors qu’il faut près d’1h en voiture pour s’y rendre) ! On passe avec Bâle Info et on monte à 6000 pieds pour nos exercices. 6000 pieds, pleins réduit, on se met en descente entre 45 et 60° d’inclinaison en prenant un repère au sol, et on maintient la vitesse (entre 170 et 200 km/h) en contrôlant le facteur de charge. Première tentative pas top, on reprend de l’altitude et on recommence. Cette fois-ci, j’ai pigé le truc. 4500 pieds (cette technique nous as permise de perdre 700 m d’altitude en moins d’une minute 30 – le tout dans un cercle de faible diamètre), on sort du virage en descente et on reprend le cap sur LFGX. Il est temps de faire le briefing arrivée. Le terrain est un terrain restreint, c’est une piste en herbe orientée 01-19, du genre plutôt courte, la distance disponible à l’atterrissage est de seulement 483 m. Verticale des installations, le vent est nul. La piste 19 est préférentielle cause fôret de sapins en piste 01. Je choisis donc la piste 19, qui à ma préférence, en cas de remise de gaz notamment. On se reporte en vent arrière, étape de base puis finale pour la piste 19. Pas évident de situer la piste, les marquages blancs habituels sont tout justes visibles. Finale à 120 km/h, pleins volets, juste au dessus des sapins, impressionnant !  Nos roues touchent le sol juste après les flèches, je pose la roulette de nez puis rentre les volets afin de donner de l’efficacité aux freins. Bertrand m’annonce que nous allons faire un 180° puis décoller en 01 afin de voir un peu ce que cela donne.

Aligné en piste 01, nous disposons de 732 m pour décoller. Mise en puissance, les paramètres sont dans le vert, la puissance est affichée, pas d’alarme et badin actif, on continue. Les sapins s’approchent, 100 km/h, rotation, petit pallier d’accélération, et on grimpe. Petite altération de cap sur la droite pour aller la ou les arbres sont un peu moins hauts. On est content d’être légers et d’avoir 180 CV sous le capot (braves bêtes), impressionnant comme décollage. On reprend une route contraire pour rentrer sur Pontarlier. De nouveau en contact avec Bâle Info, Bertrand me demande de simuler une Interruption Volontaire de Vol, et d’être au sol dans moins de 10 minutes. J’essaye de trouver un terrain posable, suffisamment long pour accueillir notre machine. J’en repère un ou deux, mais trop courts. Bertrand m’en suggère un, que je mesure (15 secondes à 100 kts, soit environ 700-750 m), ça correspond. De la fumée me permet même d’estimer le sens du vent. Je m’établis en vent arrière sur ce terrain, étape de base puis finale, pleins volets. On met la balise de détresse sur On, on déverrouille la verrière et on enlève les lunettes. On passe au dessus d’une ligne électrique, une fois que l’on est certain que j’aurais fait le terrain, Bertrand me demande de remettre les gaz et me faisant remarquer que le champ était traversé par une ligne électrique, que je n’avais pas vue lors de mon survol de mesure/reconnaissance.

Nous remettons le cap sur Pontarlier. Je m’intègre en 02 pour un complet. Tour de piste sans soucis. Je range l’avion, et, chose que je n’avais pas faite depuis un certain temps, car ils nous avaient laissés tranquilles depuis quelques semaines, j’ai ressorti le seau et son éponge pour enlever les quelques moustiques qui ont eut la mauvaise idée de se trouver sur notre trajectoire durant cette heure de vol 😉 .

Trace GPS de ce vol LFSP-LFGX-LFSP (Pontarlier - Champagnole Crotenay - Pontarlier)
Trace GPS de ce vol LFSP-LFGX-LFSP

Ce vol m’as permis d’expérimenter un peu un terrain restreint en place pilote. Dans le cas de Champagnole, ces restrictions prennent tout leur sens, vu les spécificités du terrain (piste courte, pas facile à voir en finale + obstacles dans la trouée d’envol).

Suite à ce vol, il me reste environ 2h de vol à faire en solo pour être présenté à l’examen pratique. Bertrand m’a donc proposé de faire une nav solo supplémentaire, en l’occurrence, Pontarlier-Djon Darois-Dôle-Pontarlier.

About

View all posts by

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *