Un volcan Islandais refera-t-il des siennes ? MàJ 25/05/2011

Un peu plus d’un an après l‘éruption du volcan Eyjafjallajökull, qui avait paralysé le ciel européen pendant plusieurs longues journées, un autre volcan Islandais, au nom presque aussi imprononçable, le Grimsvotn, est entré en éruption, générant un panache de cendre projeté jusqu’à 15 ou 17 km d’altitude.

Le Volcan semble vouloir faire des siennes, toutes fois, pas de panique, car les cendres qu’il projette pour le moment sont à priori plus lourdes que celles de son confrère Eyjafjallajökull, elles sont donc moins volatiles et retombent plus rapidement au sol. Le risque que ces cendres « polluent » l’ensemble de l’espace aérien européen est donc plus faible. D’autre part, on peut supposer que les mesures, si il est nécessaire d’en prendre, seront plus adaptée (et moins extrêmes) que celles prises en 2010 à cause de l’Eyjafjallajökull (où l’on avait fermé de façon automatique l’ensemble des espaces aériens), grâce à l’expérience acquise lors de cette exceptionnelle éruption.

Voici quelques images :

A l’heure actuelle, seuls quelques aéroports proches du volcan, et notamment le principal aéroport international d’Islande, l’aéroport de Keflavik, sont fermés à cause de cette éruption. Nous sommes donc encore loin de la situation exceptionnelle de 2010.

Le VAAC (Volcanic Ash Advisory Center) de Londres reste en alerte et publiera régulièrement de nouvelles cartes pour suivre l’évolution du panache sur son site Web. Voici l’une des dernières cartes publiées :

VAA du 22 mai 2011 à 12h00UTC - Centré sur l'Islande - Éruption du Grimsvotn
VAA du 22 mai 2011 à 12h00UTC - Centré sur l'Islande - Éruption du Grimsvotn

Mise à jour 23/05/2011@ 22h30 : le volcan reste relativement actif. Le panache de cendres devrait atteindre les côtes Irlandaises cette nuit, puis passer au dessus de la Grande Bretagne dés demain matin. Pour le moment, il n’y a pas de fermeture « massive » de l’espace aérien comme en 2010.

VAA du 23 mai 2011 à 18h00UTC - Centré sur l'Islande - Éruption du Grimsvotn
VAA du 23 mai 2011 à 18h00UTC - Centré sur l'Islande - Éruption du Grimsvotn

Pour rappel des conséquences que peuvent avoir les cendres sur un avion (et notamment sur les réacteurs, qui peuvent êtres asphyxiés, mais également pour la carlingue, qui peut-être littéralement « poncée » tellement les poussières basaltiques sont abrasives), voir le cas du vol 9 Bristish Airways (voir sur Wikipedia).

Mise à jour 24/05/2011 @ 08h30 : Le nuage a effectivement atteint le nord de l’Angleterre, l’Ecosse et l’Irlande, selon la dernière carte de VAAC London :

VAA du 24 mai 2011 à 06h00UTC - Centré sur l'Islande - Éruption du Grimsvotn
VAA du 24 mai 2011 à 06h00UTC - Centré sur l'Islande - Éruption du Grimsvotn

Le site radar virtuel permet de suivre en quasi temps réel (décalage de l’ordre de une minute) l’état du trafic dans le ciel Européen. Premières perturbations donc du trafic aérien, notamment en Ecosse (source). Attention, il ne s’agit pour le moment pas d’une fermeture de l’espace aérien, mais d’annulation de vols décidées par les compagnies, par précaution. Plusieurs compagnies sont concernées parmi lesquelles KML, British Airways, EasyJet ou encore Aer Lingus (liste non exhaustive). Pour le moment, seules les basses couches sont concernées (du sol au FL200 soit environ 6 km d’altitude – je rappel que les avions de ligne croisent typiquement entre 8 et 12 km d’altitude), ce qui perturbe donc les atterrissages et décollages mais n’empêche pas, pour le moment, le survol de ces zones par les avions qui n’y décollent ou n’y atterrissent pas.

L’espace aérien français est pour le moment épargné et le régime de vent actuel semble pouvoir nous protéger encore quelques heures, mais des perturbations ne sont pas à exclure dans les jours qui viennent si l’intensité de l’éruption se maintient.

Mise à jour 25/05/2011@08h00 : il semblerait que l’activité du volcan diminue (le panache atteint désormais moins de 5000 m, alors qu’il a atteint environ 20 km de haut au début de l’éruption). Environ 500 vols ont tout de même étés annulés hier, mardi 24 mai, essentiellement à destination d’Ecosse, rien a voir avec les dizaines de milliers de vols annulés en 2010. La DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile, en France)  semble optimiste et indique que si l’espace aérien français est touché, il ne le sera que de façon très marginale (probablement uniquement la partie extrême nord du pays). En attendant, le nuage s’est étendu au dessus du Royaume Unis et semble risquer d’impacter essentiellement l’Europe du nord, voir la dernière carte de prévision :

VAA du 25 mai 2011 à 06h00UTC - Centré sur l'Islande - Éruption du Grimsvotn
VAA du 25 mai 2011 à 06h00UTC - Centré sur l'Islande - Éruption du Grimsvotn

Les autorités Islandaises se risquent même à prévoir la fin de l’éruption pour ce week-end, une information qui reste à prendre avec précaution tant il est encore difficile de faire des prévisions sur les évènements volcanologiques.

Un avion léger devant le panache de cendres du volcan Grimsvotn
Un avion léger devant le panache de cendres du volcan Grimsvotn

Source : Reuters, image Boston.com.

Mise à jour 25/05/2011@16h40 : l’éruption est à priori considérée comme terminée. La DGAC annonce qu’il ne devrait y avoir aucune annulations de vols, tout au plus quelques retards dus à des petites contournements rendus nécessaire par la persistance de quelques nappes de cendres. Les cartes publiées par la VAAC de Londres montrent en effet que le nuage s’est déplacé et est notamment sorti de l’espace aérien allemand. Seul les pays les plus au Nord de l’Europe sont encore quelque peu impactés.

Je mettrais peut-être à jour cet article en fonction de l’évolution de la situation 😉 .

About

View all posts by

One thought on “Un volcan Islandais refera-t-il des siennes ? MàJ 25/05/2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *